Articles CSI

11ème réunion sur le programme « FONDS DE L’ONU POUR LA CONSOLIDATION DE LA PAIX », Madagascar – Systèmes des Nations-Unies

Madagascar est bénéficiaire, pendant la période de 2016 à juin 2019 du programme de « Fonds de l’ONU pour la Consolidation de la Paix ». Quelques volets y ont été proposés tel que la sécurité, la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance. La 11ème réunion du comité de pilotage du PBF,   s’est alors tenue au Palais de Mahazoarivo, sous l’égide de Monsieur le Chef du Gouvernement, et a vu la présence de Madame la Coordonnatrice Résidente des Systèmes des Nations Unies à Madagascar.

Les principales institutions publiques bénéficiaires du programme ont participé à ladite réunion, dont le COMITE POUR LA SAUVEGARDE DE L’INTEGRITE. Etant nouvellement nommée en tant que Présidente du CSI, c’était une occasion pour Mme Sahondra RABENARIVO de s’imprégner davantage du programme en général et des activités en particulier. Elle a fait la présentation des réalisations de l’un des projets du programme, qu’est IDIRC – Institutions Démocratiques Intègres, Représentatives et Crédibles. Le projet IDIRC, dans lequel le CSI a proposé quelques activités, compte renforcer la confiance des citoyens envers les institutions publiques à travers un appui aux institutions de redevabilité et de lutte  contre la corruption ainsi qu’à travers la création d’espaces de dialogue  entre citoyens et élus et à la promotion de l’accès à l’information à travers le renforcement des structures de l’information documentaire existantes au sein de l’Administration Publique et du Parlement.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a mis en exergue que le retour à la paix et à la sécurité est l’une des priorités du gouvernement : « Nous bénéficions de ce fonds des Nations Unies que l’on utilisera pour financer l’identification des efforts et des dispositions à prendre, surtout pour le cas du sud de l’île, afin de parvenir à la réalisation de cette priorité ».

Au cours de la réunion, les projets du programme ont été revus, et constatés être opérationnels et dont les résultats sont palpables. Mais, il s’avère encore plus important de veiller sur la bonne coordination de ces projets  par rapport à certaines règles, pour plus d’efficience et d’efficacité.

A l’issue de la réunion, une phase 2 du programme est en vue. Une préparation plus profonde et étudiée est fortement sollicitée afin de présenter des projets qui répondront davantage, à la fois, aux objectifs du programme, à ceux du pays, et surtout aux attentes des principaux bénéficiaires que sont les citoyens.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 9 =