Articles CSIPresse et Divers

Elections législatives : Les candidats invités à adhérer à la charte « Toky Nomena »

Les structures étatiques et sociétés civiles qui œuvrent ensemble, entre autres, pour établir la transparence dans l’organisation des élections ne manquent pas d’imagination pour tenter de redorer l’image de nos élus. Pas plus tard qu’hier, les douze (12) entités qui composent le Comité paritaire pour la Charte de bonne conduite des candidats ont justement présenté « Toky Nomena ». Il s’agit d’une nouvelle charte pour les candidats aux prochaines élections législatives.

L’objectif de « Toky Nomena » est de restaurer la dignité des élus au sein de la chambre basse. Ils sont alors invités à s’engager à œuvrer pour l’intérêt supérieur de la Nation. Pour ce faire, ils doivent s’adhérer à cette charte qui sera déposée dans les 119 districts dans lesquels les 805 candidats députés à travers l’île postulent. Ils auront en effet jusqu’au 5 mai, la veille du lancement de la campagne électorale officielle pour s’y engager.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le Conseil pour le Fampihavanana Malagasy (CFM), Le Comité pour la Sauvegarde de l’Integrité (CSI), le Bureau national anti-corruption (Bianco), le Samifin, Transparency International-Initiative Madagascar (TI-IM), la Justice et Paix, l’Observatoire Rohy, figurent parmi les entités initiatrices de cette fameuse « Toky Nomena » qu’on espère que les candidats de bonne foi accepteront de respecter.