Évènements

Gouvernance Locale : Le contrôle de légalité au centre d’un atelier de deux jours

Régions Sofia et Boeny –

Après la région d’Analanjirofo, le Comité pour la sauvegarde de l’intégrité (CSI), dirigé par son président, le général Raveloharison Herilanto, a tenu un atelier sur la gouvernance locale à la Piscine Hôtel de Mahajanga les 7 et 8 août derniers. Le thème débattu pendant ces deux jours portait sur « la Gouvernance locale à travers le contrôle de légalité ». L’atelier a été organisé conjointement par le CSI, les régions Boeny et Sofia, la vice Primature chargée du développement et de l’aménagement du territoire, le ministère de la Décentralisation, le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Justice.

Les deux Régions étaient représentées chacune par leurs chefs respectifs, Rasoloniaiana Jean Christophe Noël et Manambina. Tandis que des directeurs généraux et les présidents des tribunaux administratif et financier ont représenté les ministères suscités. Chefs de district, maires et présidents des conseils municipaux des régions Boeny et Sofia ont participé à l’atelier, vu que l’objectif de celui-ci était de développer la bonne gouvernance au sein des collectivités territoriales décentralisées (CTD).

Au Président du CSI d’expliquer que le contrôle de légalité était au menu de l’atelier car c’est le seul outil à la disposition des autorités publiques locales pour consolider leur gouvernance au service du développement local. L’atelier visait ainsi à ouvrir les discussions sur les éléments de gouvernance à la disposition des collectivités privilégiant le respect de l’État de droit. Aussi, ont été discutées durant l’atelier les questions relatives aux rôles du District, du Tribunal administratif et des CTD assujetties au contrôle de légalité.

Les autorités locales participantes sont convaincues, à l’issue de l’atelier, que le contrôle de légalité est un mécanisme approprié pour, à la fois, instaurer et maintenir la bonne gouvernance locale, et constituer un levier de développement au niveau local. Les maires et les présidents des conseils municipaux, pour assurer l’effectivité du contrôle de légalité des actes à leur niveau, ont demandé à être dotés de manuels de procédure afin de les avoir à leur disposition pour en faire un outil quant à la gestion et l’utilisation des ressources et à l’exercice de leurs pouvoirs en tant qu’autorités publiques.

Après les régions Boeny et Sofia, le CSI poursuivra cet atelier sur le même thème dans les régions de Diana, Atsinanana, Vakinankaratra et Amoron’I Mania.

Bill (Madagascar Tribune)

Estrace Vaginal Cream Online
Buy Levonorgestrel
Buy Nasonex Online
Buy Sterapred without Prescription