ÉvènementsPresse et Divers

Lancement des Journées Portes Ouvertes des Pôles Anti-Corruption

La ville de Toamasina a hébergé les Journées Portes Ouvertes organisées par la Direction de la Coordination Nationale des Pôles Anti-Corruption (DCN) et le Pôle Anti-Corruption d’Antananarivo (PAC), sous le parrainage du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (UNPBF). La cérémonie de lancement a été présidée par Madame la Coordonnatrice nationale des PACs, en présence des autorités locales, de la société civile, des membres de juridictions et représentants des entreprises et sociétés de Toamasina.

Pour le PAC, ces Journées Portes Ouvertes, qui se tiennent les jeudi 11 et vendredi 12 avril, sont l’occasion de jouer la carte de la proximité pour faire connaitre les missions du PAC au grand public, renforcer la connaissance des juridictions de Toamasina dans la lutte contre la corruption, et rehausser l’adhésion de nouveaux acteurs dans la lutte commune contre la corruption et les infractions financières. Pour atteindre ces objectifs, un Carnaval a été déployé le jeudi 11 avril, couplé à des animations et sensibilisations de masse, ainsi que des stands d’informations tenus par les partenaires de la DCN jusqu’au vendredi 12 avril.

Il est utile de mentionner que la DCN a également prévu d’organiser un atelier d’échanges sur l’éthique et la déontologie au sein du corps de la Magistrature avec les Magistrats de Toamasina et une conférence-débat sur le thème « L’intégrité, gage du développement durable » ouverte à tout public. Des ateliers qui vont permettre aux juridictions de Toamasina de mieux appréhender les missions et attributions du PAC, préparant ainsi le terrain pour l’installation d’un futur Pôle Anti-Corruption dans cette province.

Depuis sa création en juin 2018, le Pôle Anti-corruption d’Antananarivo joue le rôle de guichet unique judiciaire spécialisé dans le traitement des dossiers de corruption et de toutes les phases de l’instance pénale ; de l’inculpation au jugement. L’organisation de Journées Portes Ouvertes permet à cette nouvelle juridiction de rendre la lutte contre la corruption plus efficace, car seuls des efforts coordonnés entre différents acteurs jouant leurs rôles peuvent obtenir des résultats satisfaisant sur le long terme.

Source : PNUD