Presse et Divers

Madagascar Tribune : Corruption à Madagascar – Légère amélioration dans le classement IPC 2020

Dans le classement 2020 de l’Indice de Perception à la Corruption (IPC 2020) de Transparency International rendu public hier, Madagascar se retrouve au 149e rang sur 180 pays avec une note de 25/100 (2,5/10). Sans surprise, elle figure comme plusieurs pays d’Afrique subsaharienne dans le top 50 des pays les plus corrompus au monde, ce score a connu toutefois une légère amélioration.

L’indice, qui classe 180 pays et territoires en fonction du niveau de corruption dans le secteur public, tel qu’il est perçu par les experts et les hommes d’affaires, utilise une échelle de zéro à 100, où zéro correspond à un système très corrompu et 100 à un système très faiblement corrompu.

Dans ce classement, Madagascar a amélioré son score grâce à quelques réalisations notamment l’adoption de la loi sur le recouvrement des avoirs illicites, la nomination des responsables du CSI et du Bianco, quelques arrestations et poursuites d’auteurs de corruption et les premières condamnations issues du Pôle Anti-corruption (PAC).

Réagissant à cette étude, le Comité pour la sauvegarde de l’intégrité (CSI) indique que le pays devra consolider ses efforts pour la lutte contre la corruption. La CSI recommande ainsi la création et l’opérationnalisation de l’agence de recouvrement des avoirs illicites, l’abandon de la proposition d’amendement de la loi sur les Pôles anti-corruption ou encore l’adoption de politiques sectorielles de lutte contre la corruption et de gouvernance dans 9 secteurs (justice, sécurité, fonction publique, finances publiques, ressources naturelles, décentralisations, santé, éducation et secteur privé.

Mandimbisoa R.
Source : Madagascar Tribune