Téléchargez

Rapport de suivi de la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption

La présente édition du rapport de suivi de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption (SNLCC) dresse un premier état des réalisations de la SNLCC depuis son adoption en 2015. Elle correspond à la première phase de mise en œuvre dite « phase d’essai  des réformes » d’une durée de deux ans 2016-2017. Ce rapport est essentiellement basé sur le suivi des activités initialement inscrites dans le plan de mise en œuvre de la SNLCC. Il n’a pas vocation à apprécier ni le niveau de corruption, ni la qualité de la gouvernance. Il permet de situer le niveau d’exécution des activités de LCC prévues afin de conscientiser toutes les parties prenantes sur les responsabilités qui leur incombent, sur les actions déjà engagées, et celles qui nécessitent davantage d’efforts et de coordination. Il sert à amorcer les ajustements et les mises à jour nécessaires à certaines activités, au partage de responsabilités et aux moyens à déployer. Par ailleurs, le principal apport de cette démarche de suivi consiste également à fournir des recommandations stratégiques et opérationnelles en vue d’optimiser la mise en œuvre de la « phase de confirmation des réformes ».

Le principe fondamental de la SNLCC est de faire de la lutte contre la corruption « l’affaire de tous », à travers la primauté du leadership national fort et de l’engagement du citoyen à la base. Ce principe se reflète dans la configuration du système anti-corruption. Ainsi, l’élaboration de la Stratégie et sa mise en œuvre ayant requis l’implication de différents acteurs et en conséquence, le suivi des réalisations procède d’une démarche concertée à travers la mise en place de la Commission de Suivi-Evaluation du Système anti-corruption et de la gouvernance, réunissant les acteurs directs et indirects de la lutte contre la corruption.

Le suivi des réalisations de la SNLCC est une des étapes de la mise en œuvre du mécanisme de suivi-évaluation du système anti-corruption et de la gouvernance dont l’ambition première est de mesurer les avancées de l’anti-corruption ainsi que ses retombées sur la gouvernance. Une telle mesure débouche sur l’élaboration d’un indicateur national de la corruption et de la gouvernance permettant d’apprécier les efforts déployés, le niveau de corruption, et la qualité de la gouvernance à Madagascar.

La présentation du rapport est structurée autour des principales réalisations des organes de lutte contre la corruption et des secteurs prioritaires et des recommandations globales et sectorielles pour une meilleure mise en œuvre de la SNLCC pour les prochaines années.

La rédaction de ce rapport de suivi de la SNLCC est le résultat de nombreux apports et collaborations de différents acteurs directs et indirects de la lutte contre la corruption. Un remerciement particulier est adressé aux membres de la Commission de Suivi-Evaluation du Système anti-corruption et de la Gouvernance pour leur participation active au processus et leur implication dans la conception d’outils de diagnostic initial ainsi que la communication des différentes données nécessaires à sa rédaction. Nous remercions également les Responsables au niveau des Ministères et Institutions pour avoir facilité la mission de suivi et pour leur volonté de coopérer.

La publication de ce rapport de suivi de la SNLCC est l’aboutissement du partenariat fructueux avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD).

Le Général de Corps d’Armée RAVELOHARISON Herilanto