« La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. »

Albert Einstein

 

La promotion de l’intégrité prépare de nouveaux comportements au sein des administrations et du public. A travers ce projet, nous cherchons à amener la demande de changement à s’exprimer. En effet, les expériences d’ici et d’ailleurs permettent de constater que les résistances au changement sont d’autant plus fortes que les acteurs n’ont pas été impliqués dès le début du processus.

Le Système National d’Intégrité est à un pays ce que le système immunitaire est à notre corps. Il sert à le protéger contre les dérives. L’intégrité se manifeste dans trois domaines : le respect de l’Etat de droit, le respect des droits humains et la réduction de la corruption. Pour y parvenir, il faut s’appuyer sur des institutions publiques et privées (« les piliers d’intégrité »). Leur capacité à jouer leur rôle détermine la solidité du système. A la base, l’édifice repose sur le soutien du public.

 

Système National d'Integrité

Système National d'Integrité

Ainsi, on peut représenter un SNI comme un temple grec, composé de piliers dont la solidité dépend de 3 composantes :

  • Le respect des règles de bases,
  • La bonne conduite de leurs membres,
  • Le soutien du public.

Ces piliers sont interdépendants, c’est-à-dire que la faiblesse des uns peut constituer une charge additionnelle pour les autres.

Par ailleurs, le système national d’intégrité doit être compris comme un processus interactif, où chaque pilier, d’égal à égal, devrait surveiller les autres. Il s’agit d’un système de contre-pouvoirs qui amène chaque institution à rendre des comptes. Il se crée ainsi un cercle vertueux où les différents piliers sont responsables les uns envers les autres et où nul n’est plus en position de dominer l’ensemble du système.

 

Piliers

Règles de base

Parlement contrôle réel de l’exécutif, vote et proposition de bonnes lois
Exécutif préservation du bien public et mise en œuvre d’une stratégie cohérente de développement du pays
Système judiciaire indépendance, équité, application de la loi et protection des témoins
Corps de contrôle Autonomie et ouverture à l’information du public
BIANCO indépendance, application de la loi, pro activité
Médiature accessibilité, capacité de suivi des plaintes et réclamations
Organismes internationaux incitation contractuelle à la transparence
Média rigueur et indépendance dans le traitement de l’information
Partis politiques capacité à proposer des politiques publiques
Autorités morales capacité d’interpellation, balises
Secteur privé code de conduite, politique de concurrence
Société civile capacité d’interpellation et crédibilité