Rapports Annuels CSITéléchargez

RAPPORT ANNUEL CSI 2016

Le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI) a fixé ses objectifs pour l’année 2016 pour une amélioration de la Gouvernance des Administrations et Institutions, renforcement de la gouvernance publique et de l’appui à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie nationale de la lutte contre la corruption (SNLCC) de 2015-2020.

Il met l’accent sur une meilleure prise en compte de la dimension gouvernance dans la gestion publique et dans les administrations. Pour ce faire, le plan de travail est axé autour de trois éléments, à savoir :

  • Développer des mécanismes et des outils de gouvernance ;
  • Appuyer les piliers de l’intégrité dans la mise en œuvre des principes de gouvernance ;
  • Accompagner et appuyer à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Lutte contre La corruption (SNLCC).

Comme  on vient de rappeler ci-dessus, cette année 2016 a été marquée par l’appui du système anti-corruption à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Lutte contre La corruption (SNLCC)  pour les dix ans à venir (2015-2025). Ceci a été fait en étroite collaboration avec le Comité de réforme composé du CSI,  du BIANCO, du SAMIFIN, du Ministère des Finances et du Budget et du Ministère de la Justice. Cet appui a permis de donner de nouvelles orientations pour promouvoir la Gouvernance  en développant des mécanismes et des outils de Gouvernance et pour  lutter contre la corruption.

Le CSI, en tant qu’organe de conseil auprès du Président de la République en matière de Bonne Gouvernance, a émis des recommandations visant à améliorer l’intégrité des piliers d’intégrité. L’objectif du CSI consiste à impulser l’instauration d’un environnement favorable au développement, une administration publique intègre et efficace avec affirmation de l’autorité de l’Etat. Pour rendre plus tangibles les différents principes à promouvoir, des activités concrètes ont été réalisées, ou sont en cours de réalisation. Elles sont résumées dans le présent rapport annuel.

Pour s’aligner sur les normes et standards internationaux, et afin de disposer d’un cadre juridique clair en matière de gouvernance, le CSI a jugé primordial la collaboration avec le Ministère de la Justice pour la ratification, en décembre 2015, de la Charte Africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance. L’objectif étant d’aider les administrations à recouvrer toute leur efficacité pour avoir des impacts réels sur le développement. Ceci tend à la transformation durable et inclusive du pays pour que la population puisse en ressentir les retombées concrètes.

 

Télécharger le fichier PDF : Rapport_Annuel_2016
Voir les autres Rapports Annuels

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *