TRANSPARENCE ET ACCES A L’INFORMATION DANS L’ADMINISTRATION

VISIOCONFERENCE

du vendredi 13 juin 2014, à 10 heures
CFD Anosy (près Ministère des Affaires Etrangères)

 

Le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI) a élaboré un document d’orientation stratégique sur la gouvernance. Ce qui va concrétiser davantage ses missions dans la promotion des principes fondamentaux de la Bonne gouvernance. En partenariat avec le Projet de Gouvernance et de Développement Institutionnel (PGDI, phase 2), le CSI a organisé une visioconférence portant notamment sur le thème de la transparence et de l’accès à l’information dans l’Administration.

L’objectif principal de ladite visioconférence consiste à échanger avec les autres pays des expériences et des bonnes pratiques sur la promotion de la bonne gouvernance et apporter des éléments importants qui profiteront aussi bien à Madagascar qu’aux autres pays participants. Il s’agit aussi de tirer des leçons des autres expériences pour renforcer la mise en œuvre d’un mécanisme de contrôle de la transparence, de l’accès à l’information et une amélioration de la communication publique et institutionnelle.

Grâce à l’accès à l’information et à la transparence, les citoyens sont en mesure de mieux comprendre les décisions prises par le gouvernement. Une loi devrait codifier les conditions dans lesquelles ce droit est exercé. Cette loi serait à la base de la transparence en matière de bonne gouvernance. Dans l’expérience de nombreux pays, l’accès à l’information n’est jamais une initiative de l’Etat, mais vient d’une forte demande de la société civile.

En effet, d’autres pays tels que la Suisse et le Canada ont des expériences et des bonnes pratiques à partager. Monsieur Jean-Patrick VILLENEUVE, Professeur assistant senior à l’Université de la Suisse Italienne et Professeur associé à l’Ecole Nationale de l’Administration Publique (ENAP, Canada) sera notre intervenant. Il focalisera son exposé sur :

« La transparence et l’Administration : un mariage impossible ou une révolution administrative ? ».

L’intervenant a partagé ses connaissances et acquis sur ce qu’est la transparence (descriptif), pourquoi on le fait (objectifs) et quels sont les principales entraves (défis). Tout cela intégrera la logique d’accès à l’information ainsi que l’impact de ces démarches pour les administrations.

conf 001
conf 002
conf 003
conf 004
conf 005
conf 006
conf 007
conf 008
conf 009
conf 010
conf 011
conf 012
conf 013
conf 014
conf 015
conf 016
conf 017
conf 018
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize + six =