CONTEXTE

A côté de sa mission de coordination et de suivi-évaluation de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Lutte Contre la Corruption, l’autre mission assignée au CSI est centrée sur la gouvernance. A cet effet il s’efforce de promouvoir la transparence et la redevabilité aussi bien dans les actions que dans les résultats ; la performance et l’efficacité envers les citoyens, usagers des services publics, ainsi que le respect de l’Etat de droit. Pour faire face aux innombrables défis de gouvernance, Madagascar s’est doté d’un cadre juridique, en ratifiant la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance (CADEG) en Décembre 2015.

 

OBJECTIFS

OBJECTIFS GENERAUX :

  • Faire respecter la démocratie pour un gouvernement représentatif légitime
  • Promouvoir l’Etat de droit et l’indépendance du judiciaire
  • Promouvoir l’accès à l’information : transparence de l’administration par la publication large et gratuite des documents officiels
  • Promouvoir le genre dans la gouvernance et le développement.

 

OBJECTIF SPECIFIQUE :

  • Imprégner tout individu (Agent de l’Etat, Journaliste, Membre OSCs, tout citoyen) avant même leur prise de fonction, des principes de bonne gouvernance, afin qu’ils puissent se les approprier et les utiliser tout au long de leur vie professionnelle.

 

RESULTATS ATTENDUS

Comme tout instrument international, une meilleure application de la CADEG se concrétise par l’harmonisation des textes législatifs et règlementaires à ses dispositions, compte tenu de la hiérarchie de normes.

Dans la mise en œuvre de la CADEG, des impératifs s’imposent comme l’insertion de ses principes généraux dans les politiques et stratégies, l’identification des critères de mise en œuvre, et l’obligation faite aux administrations de les appliquer dans l’accomplissement de leur mission.

La CADEG fait obligation aux Etats parties de présenter un rapport périodique tous les deux ans, faisant ressortir les mesures de tous ordres : législatif administratif et exécutif adoptées à titre de suivi et d’évaluation de son application.

CIBLES

  • Décideurs
  • Elus, parlementaires
  • Agents de l’Etat
  • Journalistes
  • Membres des OSCs
  • Tout citoyen

 

FORMATS PREVUS POUR LA REALISATION DES ACTIVITES

  • Vulgarisation et appropriation de la CADEG : en collaboration avec les Médias et OSCs

Séances de partages et d’échanges auprès de différents partenaires afin de les préparer à devenir des relais en matière de bonne gouvernance.