CSI-PREA : ATELIER NATIONAL SUR LA GOUVERNANCE A MADAGASCAR

Après le rétablissement de l’ordre constitutionnel dans la Grande île, les nouvelles autorités (Présidence, Primature,…) ont réaffirmé leur engagement à œuvrer pour le renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit, afin de favoriser le développement économique et social du pays. Les acteurs impliqués dans le processus de développement de la Grande île plaident également en faveur de la transparence au sein de l’administration.

Le cabinet  OSIPD s’est vu alors confier une mission intitulée « Conception et élaboration d’une note conceptuelle sur la gouvernance à Madagascar ». Ce prestataire a été chargé d’établir un état des lieux en tenant compte des différentes sphères de la gouvernance à savoir : la gouvernance publique, la gouvernance administrative, la gouvernance économique, la gouvernance des ressources naturelles, la gouvernance locale, la gouvernance judiciaire, la gouvernance électronique et la gouvernance politique. Les travaux de ce cabinet aboutiront à la rédaction d’une note de synthèse qui devra être validée par l’ensemble des partenaires de mise en œuvre de la bonne gouvernance à Madagascar. Cette démarche inclura toute les parties prenantes de la bonne gouvernance dans le pays.

Le PREA (Programme de Réformes pour l’Efficacité de l’Administration) et le CSI (Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité) – se basant sur les résultats de l’étude menée par le cabinet OSIPD – ont invité les entités impliquées dans le processus de développement de Madagascar à participer à l’Atelier sur la gouvernance à Madagascar qui s’est tenu à l’Espace Dera le 10 juillet 2014. Ces travaux ont pour objectifs de :

  • Faire un partage sur le diagnostic de la gouvernance à Madagascar
  • reconnaître et de valoriser/positiver le bilan des expériences en matière de bonne gouvernance ;
  • échanger sur les expériences entre Institutions/Organismes/Organisations concernant la bonne gouvernance ;
  • Réfléchir et discuter des stratégies possibles de renforcement de la gouvernance dans le pays ;
  • définir ensemble les cadres de mise en œuvre du renforcement de la bonne gouvernance à Madagascar ;
  • discuter des perspectives d’avenir, des enjeux et opportunités et des contraintes ;
  • établir un document de synthèse commun de restitution : un bon programme de renforcement de la bonne gouvernance à Madagascar ;
  • permettre l’appropriation par les différents acteurs Malagasy de ce processus d’élaboration de la note conceptuelle sur la gouvernance.
2014.07.10_CSI.PREA 002
2014.07.10_CSI.PREA 003
2014.07.10_CSI.PREA 005
2014.07.10_CSI.PREA 008
2014.07.10_CSI.PREA 009
2014.07.10_CSI.PREA 010
2014.07.10_CSI.PREA 011
2014.07.10_CSI.PREA 012
2014.07.10_CSI.PREA 013
2014.07.10_CSI.PREA 014
2014.07.10_CSI.PREA 015
2014.07.10_CSI.PREA 016
2014.07.10_CSI.PREA 017
2014.07.10_CSI.PREA 018
2014.07.10_CSI.PREA 019
2014.07.10_CSI.PREA 020
2014.07.10_CSI.PREA 021
2014.07.10_CSI.PREA 022
2014.07.10_CSI.PREA 023
2014.07.10_CSI.PREA 025
2014.07.10_CSI.PREA 026
2014.07.10_CSI.PREA 027
2014.07.10_CSI.PREA 028

A l’issue de cet atelier, les participants devront parvenir à élaborer une méthodologie qui servira dans l’élaboration du PNBG (Programme National de Bonne Gouvernance). Il sera également question de concevoir une feuille de route qui conduira jusqu’à la validation de ce PNBG. Un comité de pilotage du processus devrait également être mis sur pied. Ce dernier sera chargé d’assurer la réalisation des actions prévues dans le cadre de la mise en place de ce PNBG conformément aux indications de la feuille de route.

L’atelier national de la gouvernance verra la participation des tous les partenaires de mise en œuvre de la bonne gouvernance à Madagascar. En tout, 100 participants :

  • Institutions de l’Etat
  • Organismes gouvernementaux
  • Organismes régionaux et locaux
  • Partenaires techniques et financiers
  • Organisations de la Société civile
  • Institutions de coordination des projets de gouvernance
  • Opérateurs économiques
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-huit − 1 =